Retour à Cayro
EAN13
9782714436177
ISBN
978-2-7144-3617-7
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
456
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
495 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Retour à Cayro

De

Traduit par

Belfond

Littérature étrangère

Indisponible

Ce livre est en stock chez 3 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
" C'est la Janis Joplin du roman américain. Féministe, lesbienne militante, écrivain de la révolte, Dorothy Allison fait renaître par son succès la littérature sociale et engagée aux États-Unis. ", Bernard Géniès, Le Nouvel Observateur.
Delia Byrd a fui un mari violent et dangereux pour suivre Randall Pritchard et son groupe de rock, abandonnant du même coup ses deux petites filles, Amanda et Dede. Dix ans ont passé, mais ni le succès, ni les frissons de la scène, ni la naissance de Cissy, sa troisième fille, n'ont réussi à guérir ses blessures ou à apaiser sa culpabilité. L'alcool l'a presque détruite et l'amour l'a déçue une seconde fois. Quand Randall meurt dans un accident de moto, Delia décide de quitter la Californie et de rentrer chez elle, en Géorgie. Sa vieille voiture chargée de tout ce qu'elle possède, une Cissy murée dans un silence hostile à l'arrière, elle traverse d'une traite le pays, persuadée que son salut passe par un retour à Cayro, sa ville natale. Récupérer ses filles deviendra son obsession, plus forte que la haine que lui voue Cissy, que la rancœur de Dede et d'Amanda, que la dureté des habitants de Cayro, des gens du Sud, austères et pétris de religion, déterminés à lui faire payer sa rédemption au prix fort.
" Un écrivain du tonnerre - âpre et déchaîné, limpide et sensible. ", Village Voice.
" La raison profonde du succès d'Allison est qu'elle ne fait jamais semblant. Elle raconte une histoire qu'elle tire du plus profond de son âme. Et elle le fait avec une telle grâce, une telle puissance d'évocation et, au plus fort même de l'émotion, avec une telle maîtrise qu'il est impossible de ne pas s'y laisser prendre. ", Los Angeles Weekly.
" Ce roman se préoccupe peu d'invention formelle, de distance ironique ou même de prose élégante. Il n'a que faire des complaisances postmodernes ou des froides approches intellectuelles. Il décrit avec justesse les forces qui modèlent la vie de ces femmes, mais porte aussi un regard plein d'émotion et d'espoir sur leur avenir. ", New York Times Book Review.
" L'intensité proche de la rupture qui caractérise l'écriture d'Allison et sa très forte identification avec ses personnages portent triomphalement le livre du début à la fin. [...] C'est là un magnifique deuxième roman et un immense pas en avant pour l'auteur. ", Kirkus Review.
" Ce qui intéresse Dorothy Allison, c'est la survie et les maigres petits triomphes des pauvres et des obscurs. [...] Ses livres réussissent l'exploit de rendre l'ordinaire extraordinaire. [...] Une nouvelle tradition rurale est peut-être en train de naître, et Dorothy Allison en est la digne représentante. ", Providence Sunday Journal.
" C'est la Janis Joplin du roman américain. Féministe, lesbienne militante, écrivain de la révolte, Dorothy Allison fait renaître par son succès la littérature sociale et engagée aux États-Unis. ", Bernard Géniès, Le Nouvel Observateur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Dorothy Allison
Plus d'informations sur Michèle Valencia