Iphigénie, Agamemnon, Électre
EAN13
9782846816045
ISBN
978-2-84681-604-5
Éditeur
Les Solitaires intempestifs
Date de publication
Collection
DOMAINE ETRANGE
Nombre de pages
160
Dimensions
20 x 12 x 1 cm
Poids
186 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Iphigénie, Agamemnon, Électre

Les Solitaires intempestifs

Domaine Etrange

Offres

"Iphigénie" : Nous sommes à Aulis. Agamemnon, le roi, Ménélas et les Grecs désirent Hélène. Ils désirent Troie. Il n'y a pas de vent. Impossible d'embarquer. Iphigénie doit être sacrifiée. Iphigénie, fille du roi, fille de Clytemnestre. Clytemnestre implore Agamemnon. Iphigénie décide de mourir. Iphigénie est morte. Iphigénie meurt et le vent se lève. "Agamemnon" : Nous sommes à Argos. Clytemnestre, la femme d'Agamemnon, a Égisthe pour amant. Dix ans ont passé. Agamemnon rentre victorieux. Agamemnon rentre de Troie avec Cassandre. Une fête se prépare. Clytemnestre et Égisthe tuent Agamemnon. Clytemnestre venge la mort de sa fille Iphigénie. Cassandre meurt elle aussi. C'est le brouillard. Électre : Nous sommes en périphérie d'Argos. Électre et Oreste sont frère et sœur, enfants de Clytemnestre et Agamemnon. Oreste a été contraint à l'exil. Électre a été mariée à un pauvre laboureur. Électre veut se venger. Oreste est de retour. Électre et Oreste se retrouvent. Oreste tue Égisthe. Électre et Oreste tuent leur mère, Clytemnestre. Électre est heureuse. Oreste, non. Le vent se lève. "Iphigénie", "Agamemnon" et "Électre" sont écrites à une période de transformation, sur le plan intime et collectif. Notre tentative est celle d'un vivre ensemble, d'un théâtre qui garde ses portes et ses fenêtres ouvertes sur le monde. (Tiago Rodrigues)
S'identifier pour envoyer des commentaires.