Le Bouquin des Marx Brothers
EAN13
9782221246399
ISBN
978-2-221-24639-9
Éditeur
Bouquins
Date de publication
Collection
Bouquins
Nombre de pages
768
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
516 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Bouquin des Marx Brothers

Bouquins

Bouquins

Offres

Le Bouquin des Marx Brothers par eux-mêmes traverse les multiples domaines dans lesquels se sont exercés leurs talents variés : radio, jeux, télévision, théâtre, écriture, publicité, musique, fictions, et, bien sûr, le cinéma et Hollywood dans les années 30/40. Le livre ne suit pas un déroulement chronologique mais thématique. Il porte aussi bien sur la vie des Marx Brothers eux-mêmes, sur laquelle il nous fournit des indications souvent inédites, que sur les coulisses des films qu’ils ont tournés ou réalisés (Une nuit à l’opéra, Monnaie de singe, Panique à l’hôtel, Une nuit à Casablanca entre autres…) et la vie littéraire, théâtrale et musicale à laquelle ils ont été associés. Des anecdotes et mots d’esprit illustrent leurs relations avec des personnalités aussi diverses que Salvador Dali, Peter Lorre, George Bernard Shaw, Robert Benchley, Charlie Chaplin. L’ensemble se compose d’extraits de leurs principaux ouvrages (dont les irrésistibles Mémoires d’un amant lamentable), d’éléments de correspondance avec les autres acteurs, journalistes ou producteurs, de leurs plus célèbres répliques de films, d’émissions de radio et télévision, de textes de chansons et, bien évidemment, d’un florilège des citations et formules les plus drôles et désopilantes de ces génies du burlesque. En voici quelques extraits :


 Dans une scène du film Une nuit à l’opéra, le personnage de Groucho marche avec Margaret Dumont, une valise dans chaque main.

    Elle demande :
  -  Avez-vous tout ce qu’il vous faut ?
  -  Jamais personne ne s’est plaint !
  (A la sortie du film, cette réplique a été censurée dans 37 états des Etats-Unis.)

 Dans Un jour aux courses :

     Flo Marlow :
 Oh, je n’ai jamais été aussi insultée de ma vie.
    Groucho :
 - Vous êtes encore jeune.

 Dans La Soupe aux canards :

    Margaret Dumont :
 - Je vous accueille à bras ouverts.
   Groucho :
 - À quelle heure fermez-vous ?

 Groucho à propos de la guerre : « L’intelligence militaire est une contradiction dans les termes » .
 Sur Hollywood : « Une plantation d’orangers sur laquelle se promènent des acteurs au chômage », «  Quand Clark Gable embrasse Lana Turner , il sait très bien que l’État prendra 60 %. »
 Sur la radio : « La radio ne concurrencera jamais le strip-tease ».
Sur le sexe : "Je ne voudrais pas être irrévérencieux, mais je suis sûr que vous serez d'accord si je vous dis que le type qui a inventé le sexe connaissait son boulot."
S'identifier pour envoyer des commentaires.