Je suis une maudite sauvagesse
EAN13
9782897126421
ISBN
978-2-89712-642-1
Éditeur
Mémoire d'encrier
Collection
Chronique
Nombre de pages
216
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
242 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Je suis une maudite sauvagesse

De

Traduit par

Mémoire d'encrier

Chronique

Offres

An Antane Kapesh signe un réquisitoire accablant contre les Blancs : « Quand le Blanc a voulu exploiter et détruire notre territoire, il n’a demandé de permission à personne, il n’a pas demandé aux Indiens s’ils étaient d’accord. »

Extrait de la préface de Naomi Fontaine
La première écrivaine de ma nation n’est pas une conteuse, comme on pourrait s’y attendre. Elle est une essayiste. Dans cette œuvre fondatrice, Kapesh se dit fière de ses racines. Fière malgré l’incroyable impasse historique qui nous a fait devenir petits aux yeux des nouveaux arrivants. Fière malgré la haine, le mépris, les préjugés et les réserves. Fière parce qu’elle possédait, ce que peu possèdent désormais, la connaissance du territoire. Elle savait vivre à travers les espaces sans carte et sans boussole. Sans frontière.

An Antane Kapesh, née en 1926, première auteure innue, mère de huit enfants, a vécu en nomade jusqu’en 1953 lorsque le gouvernement déracine sa famille de ses terres. Eukuan nin matshi-manitu innushkueu / Je suis une maudite Sauvagesse est son grand livre où elle dénonce la colonisation des Premières Nations.
S'identifier pour envoyer des commentaires.