In Waves

Casterman

23,00

La perte d’un être cher et la façon dont on traverse le deuil, en surfant comme on peut la crête d’une grosse vague. Tantôt au-dessus de l’écume, tantôt envahi et fracassé par le poids de l’eau.

Avec beaucoup de finesse et de pudeur, AJ Dungo, immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l’émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme.
Il évoque en parallèle leur passion commune pour le surf, l’océan. Et évite très justement l’écueil du pathos en intercalant dans son récit personnel, un petit précis d’histoire du surf.


CELLE DE LA VIE CELLE DE MES REVES
16,50

C’est l’histoire d’un jeune couple… en crise. Tomas est un écrivain qui attend désespérément la sortie de son premier bouquin. Pour l’heure, il transpire sur le scénario d'une bande dessinée pour un ami. Elsa, sa femme, est peintre et pour “réussir” elle estime devoir fréquenter la faune artistique locale et son lot de critiques, galeristes, faiseurs et petits marquis de cocktails d’expos. Un milieu qu’exècre Tomas, qui trouve refuge dans son fantasme d’une femme idéale et inspiratrice, forcément splendide…Prix de la meilleure bande dessinée au Festival d'Amadora (Portugal) en 2001.


1, Les Sauroctones
19,99

Bienvenue dans un monde post-apo ultra-violent, où les mutations physiques vont bon train et où la nature sauvage est peuplée de créatures démesurées. Des mercenaires sillonnent le territoire pour les tuer : ce sont les Sauroctones. Quand Zone, Jan et Ursti, trois adolescents vagabonds en pleine loose, apprennent l’existence d’une énigmatique fusée qui pourraient leur faire fuir définitivement ce monde hostile, ils se trouvent un but commun : la chercher ! Mais comme souvent, le voyage est semé d’embûches, et les trois héros vont cahin-caha s’improviser « Sauroctones »…


Saison des roses

FLBLB éditions

23,00

– On nous prend pas au sérieux nous les meufs. Des fois je me dis que ce serait plus simple si j’avais des couilles.
– C’est pour ça que tu t’ha­billes comme un mec.
– Arrête on dirait ma mère !
– T’façon même en talons tu serais pas plus fémi­ni­ne…
– Une gazelle, ça court pas en talons.

Après Conduite Inter­­dite (éd. Stein­­kis, 2017), Chloé Wary place l’éman­­ci­­pa­­tion fémi­­nine au centre d’un terrain de foot de banlieue.


Peau de mille bêtes
18,95

Après avoir abordé la légende arthurienne du point de vue de Morgane, l'auteur nous propose un récit acide et fascinant sur la construction d'une identité féminine complexe s'inspirant du conte à l'origine de Peau d'âne...Belle est vraiment très belle et tous les garçons du village la désirent. Rebutée par la perspective d'un mariage qu'elle n'aurait pas choisi, elle s'enfuit pour se réfugier au plus profond de la forêt. Là , le roi Lucane va la recueillir... puis l'aimer à la folie. Une petite fille va naître de cette union, Ronce, dont la destinée va être profondément bouleversée par la disparition de sa mère...